L'œuvre et le temps I

oeuvre et temps i

L'ŒUVRE ET LE TEMPS - Livre I  (Méta-physique)
Le mouvement et la forme

Si notre philosophie et nos sciences se sont longtemps érigées contre le devenir – “Si tout est en devenir, comment une connaissance est-elle possible ?” demandait Socrate à Héraclite – c’est aujourd’hui à ce même devenir qu’elles doivent se ressourcer pour dépasser cette impuissance congénitale à comprendre la nature et l’art, la vie et l’histoire. Penser l’œuvre appelle à une philosophie du devenir et de la morphogénèse qui refuse toute séparation et toute domination de l’intelligible sur le sensible. De même alors que l’individualité, la localité et la mortalité sont les limites du monde physique (voir la physique quantique), l’altérité, la matérialité et la temporalité sont à l’échelle du monde sensible les conditions de toute œuvre réelle, physique, naturelle ou humaine. Cette nouvelle méta-physique affirme que toute forme a pour origine un mouvement. La perception esthétique sera alors la perception dans la forme du mouvement qui la détermine – un mouvement qui lui donne son sens, particulier et universel à la fois.

150 pages - 12 € 
ISBN 2-9518953-2-1